Actualités

Anciennes et nouvelles minorités - l'importance des identités pour les régions frontalières dans l'Union européenne actuelle


Une conférence dans deux pays avec plus de 200 participants et, au cœur des discussions, les droits et l'intégration des minorités nouvelles et anciennes dans les régions frontalières de l'UE actuelle.

La deuxième conférence TEIN4citizens organisée le 3 octobre 2019 par l'Université des sciences appliquées de Carinthie (Autriche) et la Faculté d'administration publique de l'Université de Ljubljana (Slovénie) a débuté à Klagenfurt avec des contributions et réflexions sur l'histoire de la protection des droits des minorités en Carinthie (Autriche) depuis le traité de Saint Germain en 1919. Des représentants des collectivités locales et régionales, de la minorité slovène et des organisations de la société civile ont discuté avec des universitaires, des citoyens et des étudiants de ses implications aujourd'hui, également par rapport à sa pertinence dans la région frontalière voisine du Tyrol du Sud.

Les membres de la minorité slovène en Carinthie ont également partagé leurs histoires personnelles sur leur travail visant à relier les nouvelles et les anciennes minorités en Carinthie, en particulier depuis l'augmentation du nombre de réfugiés venant s'installer en Autriche. 

Avec un voyage de l'autre côté de la frontière à l'Université de Ljubljana, la conférence a pris un véritable caractère transfrontalier.  La deuxième partie de la conférence a été consacrée à la discussion des politiques d'intégration des nouvelles minorités en Slovénie et en Carinthie.

Pour plus d'informations sur le projet TEIN4citizens, cofinancé par l'UE dans le cadre du programme « L'Europe pour les citoyens », veuillez consulter le site web du projet.