Actualités

Europe, Etats, Territoire : Dialogue constructif !


Le 14 mai 2019, l’Euro-Institut organisait au Parlement européen une manifestation qui visait à permettre aux acteurs du transfrontalier de rencontrer leurs interlocuteurs aux niveaux bruxellois et étatiques afin que les dialogues puissent être consolidés et ce dans les deux sens : tant pour savoir comment obtenir des informations que pour faire remonter des questions ou des problèmes.

Après une mise en perspective de Josha Frey, Président de l’Euro-Institut, les quelques 50 participants ont pu échanger avec le Président du Comité des Régions Karl-Heinz Lambertz, Olivier Baudelet de la Commission européenne, Caroline Huck-Hiebel - assistante accréditée d’Anne Sander, Joël Girard de la Représentation permanente du Bade-Wurtemberg à Bruxelles ou encore Philippe Voiry - Conseiller diplomatique du Préfet de la région Grand Est.

Les discussions, animées par Anne Thevenet, ont permis d’éclaircir plusieurs points : les participants ont ainsi pu mieux comprendre le rôle nécessaire des lobbys. Ils ont également pu apprendre qu’une part du FEDER serait consacrée au transfrontalier ou encore qu’environ 15% des fonds INTERREG devraient être dédié à la gouvernance, au renforcement des capacités institutionnelles, à la résolution d’obstacles ou aux micro-projets dans la prochaine période de programmation. Par ailleurs, si les acteurs présents ont tous exprimé leur souhait de voir l’ECBM (European Cross-Border Mechanism) voir le jour, Philippe Voiry a pu nous rassurer en nous expliquant que le droit de dérogation dont il est fait mention dans l’article 13 du Traité d’Aix-la Chapelle permettrait quoi qu’il arrive de mettre en place un tel système à la frontière franco-allemande. Il a aussi précisé que le Comité de coopération transfrontalière serait composé -entre autre- de députés dont le rôle serait d’être à l’écoute des problématiques rencontrées dans les territoires et de proposer des ajustements législatifs pour y remédier.

Enfin, les trois réseaux complémentaires et dédiés au transfrontalier que sont l’ARFE (Association des régions frontalières d’Europe - https://www.aebr.eu/en/index.php ), la MOT (Mission Opérationnelle Transfrontalière - http://www.espaces-transfrontaliers.org/ ) ou le TEIN (Transfrontier Euro-institut Network coordonné par l’Euro-Institut - http://www.transfrontier.eu/ ) ont pu rappeler les services et l’assistance concrètes qu’ils peuvent apporter aux acteurs.